Paul Maheke
Performance
9 décembre

Paul Maheke, Nkisi, Ariel Efraim Ashbel présentent Sènsa
PRICE présente Sequences (True Sentiments)

Complet

 

Sènsa : Paul Maheke, 
Melika Ngombe Kolongo (Nkisi) et Ariel Efraim Ashbel, 
Hoxton Hall, Block Universe. Photo Manuela Barczewski

La Bourse de Commerce – Pinault Collection présente pour la première fois en France la performance Sensà de l’artiste Paul Maheke, en collaboration avec la compositrice Nkisi et l’artiste Ariel Efraim Ashbel.
Sènsa est précédée de Sequences (True Sentiments), une performance de l’artiste brésilien élévé en Suisse PRICE, issue de son premier album éponyme sorti en 2021 sur Latency.

Sensà
Avec sa combinaison de son, lumière et mouvement, Sènsa est la plus récente collaboration de Paul Maheke, Nkisi et Ariel Efraim Ashbel. En jouant sur les notions de présence et de retrait, la performance se focalise sur le domaine du sensoriel. Un brouillage du champ de vision se trouve au cœur de Sènsa, mot Bantu qui signifie « en devenant visible », « en apparaissant de loin » ou de « se révéler. » Influencé par le livre de Dr. Kimbwandènde Kia Bunseki Fu-Kiau publié en 1991, African Cosmology of the Bantu-Kongo: Principles of Life and Living, Sènsa utilise la cosmologie des Bantu-Kongo pour enraciner la performance dans un imaginaire dias-porique. Sènsa met en évidence des voix souvent marginalisées dans une histoire dominée par l’Occident. La performance oscille entre la visibilité et l’effacement grâce au système d’éclairage conçu par Ariel Efraim Ashbel, tandis que la musique de Nkisi alterne entre des ondes atmosphériques et des spasmes mélodiques percutants pour créer un environnement sonore dépaysant généré and manipulé en direct. Des ombres spectrales apparaissent et disparaissent, des mots marmonnés se prononcent comme une incantation et les échos des vibrations du bâtiment contribuent tous à créer un spectacle enivrant. 

Paul Maheke 
Paul Maheke (né en 1985 en France) est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts de Paris-Cergy et de Open School East. Parmi ses expositions personnelles récentes, on note « A fire circle for a public hearing » à la Chisenhale Gallery à Londres (2018) et Vleeshal Center for Contemporary Art de Middelburg (2019), et « I Lost Track of the Swarm » à la South London Gallery (2016).
Parmi ses expositions collectives : « Le centre ne peut tenir » à Lafayette Anticipations à Paris (2018), « Ten Days Six Nights » à la Tate Modern à Londres (2017) et le Pavillon de la Diaspore à la 57e Biennale de Venise (2017).

Nkisi
Melika Ngombe Kolongo, AKA Nkisi, est souvent en tête d’affiche dans le monde de la musique expérimentale européene. Né dans la République Démocratique du Congo en 1985, Ngombe Kolongo a grandi en Belgique et a étudié aux Narafi Arts Schools à Bruxelles et à la Birkbeck University de Londres. Au fil des années, Nkisi a exploré la musique et le son avec une démarche décoloniale. Un exemple récent est sa récente nuit de concerts et DJ sets intitulée « Same Same Night II » qu’elle a organisé au Kunstencentrum Vooruit de Gent dans le cadre du programme « Same Same but Different, » un festival qui propose de lire l’histoire de la Belgique et son inscription contemporaine par un prise postcolonial. Son premier EP, Kill (2017) a été bien accueilli par les revues Pitchfork, Tiny Mixtapes et FACT. Son dernier album, intitulé 7 Directions, est sorti en janvier 2019.

Ariel Efraim Ashbel
Ariel Efraim Ashbel (né en 1982 en Israël) est créateur de performances. Diplômé de l’École du Théâtre Visuel de Jérusalem (2006), il a suivi une licence en philosophie et histoire de l’Université de Tel Aviv (2011). En tissant ensemble une vaste gamme de références (issues des mondes de l’histoire, la politique, la théorie et la culture pop), ses compositions interdisciplinaires se trouvent au croisement du théâtre, la danse, la musique et l’installation. Il collabore aussi comme acteur, dramaturge et concepteur lumière. Ashbel vit et travaille à Berlin, où il collabore régulièrement avec HAU Hebbel am Ufer et d’autres institutions et festivals en Allemagne et dans le monde entier.

PRICE
PRICE est un personnage fictif crée par Mathias Ringgenberg (né en 1986 au Brésil, à Rio de Janeiro, et élevé en Suisse), artiste multidisciplinaire qui travaille entre la performance, la musique, la vidéo et l’installation. . PRICE est aussi une construction pour interroger les idées des corps, le langage, les rythmes cycliques de la Terre et les énigmes existentielles auxquelles l’humanité est confrontée dans l’âge de l’information. Ses œuvres ont déjà été montrées partout en Europe et aux Amériques, et notamment aux Urbaines (Lausanne), ImPulsTanz (Vienne), Human Resources (Los Angeles) et Galpão Bela Maré (Rio de Janeiro).
La voix de PRICE forme le nœud de la musique, mais l’album est aussi une expression de sa curiosité et de son désir de jouer avec l’espace, le temps et les rythmes, en variant d’une composition parfois baroque à des déconstructions délicates des traditions populaires. Le son terreux et historiquement chargé de l’instrumentation acoustique cède à un traitement d’avant-garde, la guitare et le piano ainsi en devenant à la fois expérimentales et classiques, parfois simultanément. 

Une proposition de Cyrus Goberville.