Exotourisme
Fermer Avec l’aimable autorisation des artistes.
Performance
3 décembre

Exotourisme de Dominique Gonzalez-Foerster et Perez

21h30-22h30
Durée
1h

Tarif plein : 14 euros
Tarif réduit : 10 euros
Tarif adhérent : 7 euros

Acheter un billet

La Bourse de Commerce — Pinault collection présente Exotourisme, projet musical de l’artiste Dominique Gonzalez-Foerster et du musicien et interprète Perez. Initiée depuis 2017, cette collaboration artistique s’inspire à la fois du film Blade Runner et de la « cold wave » française des années 1980. 

Dominique Gonzalez Foerster
Artiste expérimentale basée à Paris, DGF explore depuis 1990 les modalités des relations sensorielles et cognitives entre les corps et les lieux, réels ou de fiction, jusqu’à interroger la distance entre la vie organique et l’oeuvre. Métabolisant références littéraires et cinématographiques, architecturales et musicales, scientifiques ou pop, elle crée des « chambres » et des «intérieurs », des « jardins », des « attractions » et des « planètes », dans les multiples sens que ces termes prennent dans les textes de Virginia Woolf ou Nathaniel Hawthorne, des Soeurs Brontë ou de Thomas Pynchon, de Joanna Russ et de Philip K. Dick. Chez DGF, cette interrogation des espaces s’étend vers un questionnement de la neutralité implicite des pratiques et des lieux d’exposition. Ses « mises en espace », « anticipations » et « apparitions » envahissent le domaine des sens du spectateur pour opérer des modifications intentionnelles dans sa mémoire et son imagination. Hantés par l’histoire et le futur, ces espaces deviennent des conteneurs où DGF incube une forme de subjectivité qui n'existe pas encore. À travers de multiples expositions internationales, films courts, mises en scènes et concerts, l’oeuvre mutante de DGF participe à l’invention des nouvelles techniques de production de conscience. »
Paul B. Preciado

Perez
Depuis 2013, Perez creuse le sillon d’une pop française infusée par les musiques électroniques, allant puiser son inspiration dans la New Wave, le R&B, la House de Chicago ou encore les expérimentations new-yorkaises de Laurie Anderson, Panda Bear et Suicide. Collaborant avec Strip Steve ou Mathilde Fernandez, remixé par Chloé, Arnaud Robotini ou Pilooski et remixant lui-même Bagarre ou Lizzy Mercier Descloux, ses productions tissent des liens entre une pop intimiste à l’inquiétante étrangeté et la musique dansante la plus débridée.
Voix singulière dans le paysage musical français, au gré d’albums et de EP sortis chez DIRTY (« Cramer » 2013), Barclay (« Saltos » 2015) et sur son propre label Etoile Distante (« Cavernes » 2018, « SUREX » 2020), Perez oscille entre naturalisme et surréalisme sombre. Ouvert à toutes les disciplines, sa pratique invite les arts plastiques à l’occasion de performances et d’installations (Opéra Garnier, en 2016, Palais de Tokyo en 2017, FRAC Île-de-France, en 2018, Lafayette Anticipations, en 2021. Il collabore régulièrement avec des artistes (Saâdane Afif, Ange Leccia, Flora Moscovici). En avril 2022, Perez réalisera sa première exposition -en tant que plasticien- au centre d’art l’Onde de Vélizy en duo avec l’artiste Elisa Pône.

Une proposition de Caroline Bourgeois. 

les autres performances