© Clara Lafuente
Fermer © Clara Lafuente
Concert
09.06.2021

Concert de Famoudou Don Moye

En juin, la Bourse de Commerce présente une série de concerts où se confrontent les générations d’avant-garde musicale.

En résonance avec l'œuvre de David Hammons exposé dans la Galerie 2, la programmation culturelle rend hommage à la relation de l’artiste au free jazz, et inaugure un programme traversé par l’histoire sociale de la musique africaine-américaine depuis les années 1970 jusqu’à nos jours. Dans ce cadre, le label new-yorkais Blank Forms invite le musicien et percussionniste américain de jazz Famoudou Don Moye, membre historique de l’Art Ensemble of Chicago, pour un concert inaugural sur la scène de l’Auditorium.

Une proposition de Blank Forms.

 

Famoudou Don Moye

Le batteur et percussionniste Famoudou Don Moye (né Donald Moye, Jr. en 1946), disciple depuis toujours des techniques rythmiques afro-américaines, africaines et caribéennes, est surtout connu comme celui qui donne sa pulsation depuis 50 ans aux pionniers avant-gardistes de l'Art Ensemble of Chicago. Né à Rochester, New York, Famoudou Don Moye a commencé sa carrière dans la musique créative à Détroit, alors qu'il était étudiant en philosophie et percussions. C’est à Motown en effet qu’il a été formé par le trompettiste Charles Moore et a rencontré l'Art Ensemble en 1966 grâce à son implication dans le célèbre collectif Artists’ Workshop de la ville. Pour échapper à la tourmente politique provoquée par l'assassinat de Martin Luther King, Famoudou Don Moye parti en Europe avec le groupe Detroit Free Jazz. Ils arrivèrent à Paris alors que débutaient les événements de mai 68. Famoudou Don Moye a travaillé avec Sonny Sharrock, Pharoah Sanders et Steve Lacy en Europe avant de se rendre en Afrique pour collaborer avec des musiciens marocains gnawas et, en 1985, étudier le djembé mandingue avec le maître batteur guinéen Famoudou Konatè (dont il a pris le prénom). En 1969, l'Art Ensemble of Chicago, alors quartette sans batteur, invite Famoudou Don Moye à rejoindre la formation ; il en est depuis membre permanent.

En 1975, la toute première sortie d’AECO Records fut l’album solo exploratoire de Famoudou Don Moye, Sun Percussion, Volume One, en référence à sa philosophie héliocentrique et méditative du tambour qui, combinée à son engagement auprès de grands ensembles, a depuis évolué pour devenir le Sun Percussion Summit. Sa vaste discographie comprend plus de 70 albums avec l'Art Ensemble, plus de 100 enregistrements en tant que chef d'orchestre et membre des supergroupes de jazz The Leaders, Lester Bowie's Brass Fantasy, le New York Organ Ensemble de Lester Bowie, The Kirk Lightsey Trio, des crédits sur le classique du disco italien de Tulio Di Piscopo, « Stop Bajon », écrit par Pino Daniele, et d'innombrables sessions avec Sun Ra, Milford Graves, Wadada Leo Smith, Hamiett Bluiett, Julius Hemphill, Kenny Clarke, Von Freeman, Randy Weston, Joseph Jarman, Baba Sissoko, Cecil McBee , et bien d’autres encore. Bénéficiaire à deux reprises de subventions du National Endowment for the Arts, Famadou Don Moye vit maintenant à Marseille, où il poursuit ses recherches sur les rythmes et les instruments de la diaspora africaine, maintenant ses principes fondamentaux de patience, discipline, endurance et concentration. Prenant à cœur le mantra « Great Black Music - Ancient to the Future » de l'Art Ensemble, il promeut les échanges interculturels lors d'ateliers internationaux dans l'espoir de favoriser la paix mondiale, les cultures autochtones et la productivité créative pour tous les êtres humains.

 

Blank Forms

Fondée en 2016, Blank Forms est une organisation à but non lucratif dédiée au soutien des artistes émergents et sous-représentés dans les champs de pratiques interdisciplinaires et temporelles, telles que la musique expérimentale, la performance, la danse et les arts sonores. Notre objectif est de mettre en place de nouveaux dispositifs destinés tout à la fois à conserver, alimenter et exposer à un large public le travail d'artistes historiques et émergents. Blank Forms propose aux artistes un soutien curatorial, des résidences, des commandes et des publications pour les aider à documenter, diffuser et faire progresser leurs pratiques.