Portrait MIKA OKI
Fermer Portrait MIKA OKI.
Concert
2 juillet

Mika Oki
Carte blanche hors les murs à la Canopée des Halles

17h45 – 20h30
Durée
2h45

Gratuit, sans réservation

Gratuit

En collaboration avec la Médiathèque musicale de Paris, dans le cadre du week-end Canopée# Estiv’Halles

Pour la deuxième année consécutive, le réseau Canopée# composé de plusieurs institutions culturelles du quartier des Halles s’associent autour d’un événement commun : Canopée# Estiv’Halles, les 2 et 3 juillet. La Médiathèque musicale de la Ville de Paris et la Bourse de Commerce s’unissent autour d’une invitation à Mika Oki et Cheb Gero : les deux artistes sont invités à puiser dans les riches archives de la médiathèque pour leurs DJ sets.

Mika Oki
17h45 – 18h45

Mika Oki est une artiste visuelle franco-japonaise basée à Bruxelles qui travaille avec la vidéo, le son et l’électroacoustique pour créer des textures abstraites et des images mentales qui recoupent parfaitement les mondes du rythme des clubs et l’expérimentation ambiante. Balayant un large spectre musical, ses mixes voyagent à la fois physiquement et émotionnellement entre UK Bass, IDM, acid, Jazz, indus et électro-acoustique – dans un chaos maîtrisé tenant les danseurs en haleine. Elle a été à l’origine de performances de 24 heures impliquant des danseurs, des performeurs et des poètes ; elle a joué dans des festivals tels que Atonal, Nyege Nyege, Meakusma. Elle produit “As Clean As I Was” pour la compilation sur Metaphore Industrie. Programmatrice radio et organisatrice d’événements, Mika Oki dirige l’antenne Belge de LYL Radio et lutte activement pour la place des femmes dans la scène musicale actuelle aux côtés des collectifs Female:pressure et Psst Mlle.

Cheb Gero
18h45 – 20h30

Passionné de musique et incorrigible collectionneur, Cheb Gero défriche et creuse les mondes musicaux. En 2015, animé par un désir de découvrir le monde en musique, il lance le label Akuphone. Dans une approche qui relève de l’archéologie musicale, il met en lumière le travail d’artistes, musiciens, chanteurs qui, dans les pays dits occidentaux, sont méconnus ou tombés dans l’oubli. Loin d’une vision romantique ou fétichiste des musiques extra-occidentales, le label veut articuler ces productions culturelles à leur contexte historique et politique, et les restituer dans leurs conditions sociales et culturelles d’apparition.

les autres concerts

  • Courtesy de Mark Ernestus’ Ndagga Rhythm Force. Photo DR.
    Fermer Courtesy de Mark Ernestus’ Ndagga Rhythm Force. Photo DR.

    La Bourse de Commerce propose un concert de Mark Ernestus’ Ndagga Rhythm Force qui associe Mark Ernestus, pionnier de la dub techno allemande des années 1990, à une formation de musiciens sénégalais de sabar, aux polyrythmies propices à la transe.

    Foyer de la Bourse de Commerce — Pinault Collection
    1h30