JEFF KOONS MUCEM, À MARSEILLE Œuvres de la Collection Pinault

jusqu’au 18 octobre 2021
Acheter un billet
Jeff Koons
Fermer Jeff Koons, Lobster, 2007-2012. Courtesy de l'artiste et de Pinault Collection © Jeff Koons. Photo DR

L’exposition « Jeff Koons Mucem. Œuvres de la Collection Pinault », conçue en étroite collaboration avec l’artiste américain, présentera à Marseille certaines de ses œuvres les plus célèbres, et explorera la relation entre ces œuvres et les objets du quotidien, photographies et documents de l’immense collection du Mucem, référence dans le domaine des arts populaires.

Artiste incontournable de la fin du 20e siècle et de ce début de 21e siècle, Jeff Koons (né en 1955 à York, Pennsylvanie, Etats-Unis) puise son inspiration dans le quotidien, dans des objets banals, familiers, issus bien souvent de la culture américaine. En réinterprétant le concept de readymade de Marcel Duchamp, Koons interroge l’idée même d’œuvre d’art. La variété des sujets auxquels il s’intéresse, les références continuellement présentes à l’histoire de l’art ou au monde de la publicité ainsi que le large spectre des techniques auxquelles il a recours ont contribué à faire entrer son travail dans notre imaginaire collectif, en offrant un nouveau regard sur notre relation au quotidien et aux objets qui nous entourent. Portant un regard perspicace sur son temps, il n’en est pas moins amateur et curieux des productions matérielles du passé, artistiques et populaires. Cet intérêt pour l’objet usuel fait de la rencontre entre l’artiste et la collection du Mucem un terrain de jeu parfait.

Grâce au prêt exceptionnel de 20 œuvres issues de la Collection Pinault, c’est une véritable plongée dans le travail de l’artiste, jalonnée par ses œuvres phares, sculptures comme Balloon Dog (1994—2000) ou Lobster (2007—2012), et peintures (comme Backyard, 2002, ou Dutch Couple, 2007) qui est proposée. Depuis les premières œuvres de la série « The New », aux pièces devenues iconiques de la série Celebration en passant par les créations les plus récentes comme les séries Gazing Ball et Antiquity, l’exposition retrace la carrière de l’artiste sur les 35 dernières années, de manière chronologique, et revient sur les thèmes iconographiques, les associations visuelles et les modes d’expression qui lui sont chers. Pinault Collection se réjouit de contribuer, par ce prêt important, à la réalisation d’une exposition d’un grand musée national et cela la même année où elle ouvre au public son musée parisien de la Bourse de Commerce et présente à Venise, à la Punta della Dogana, une exposition de référence consacrée à Bruce Nauman.

Mais l’originalité de l’exposition tient à la rencontre des œuvres de Koons avec les collections du Mucem. Chaque œuvre est en effet mise en relation avec un ensemble d’objets conservés par le musée pour créer une conversation tantôt formelle, tantôt symbolique ou poétique, entre les pièces majeures de Jeff Koons et les collections d’art populaire.

Pour le Mucem, l’expérience permet une relecture inédite de ses collections : Koons en revisite l’histoire, joue avec leur plasticité et leur polysémie, retourne à l’esthétique de l’objet, leur redonne parfois une forme de contemporanéité, en fait et défait le sens dans un parcours libre et spontané.

Les objets choisis au sein des collections sont issus d’un long et minutieux travail dans les réserves du Mucem. Jeff Koons a ainsi exploré l’ensemble des fonds pour sélectionner objets de la vie quotidienne, chefs d’œuvres d’art populaire, documents et photographies rendant hommage à la variété des collections. Le choix final, portant sur plus de 200 pièces, a été nourri d’échanges sur le sens des objets, leur usage, leur forme, afin d’inviter le visiteur de cette exposition à une promenade contemplative où le beau surgit de l’objet de peu et de sa mise en résonnance avec le regard de l’artiste.

Servie par une scénographie originale éloignée des modes de présentation habituelles de l’art contemporain, l’exposition propose une manière inédite de montrer le travail de Jeff Koons, à travers les liens tissés avec les collections du Mucem. « Jeff Koons Mucem » débute avec New Hoover ConvertibleNew Shelton Wet/Dry 10 Gallon Doubledecker (1981), œuvre emblématique de la série « The New » : un aspirateur est ainsi exposé dans une boite en plexiglass face à une des unités écologiques que conserve le Mucem, un dispositif muséographique historique phare de l’ancien musée des arts et traditions populaires. Le parcours se termine avec le monumental Bluebird Planter (2010-2016) de la série « Antiquity », une pièce en acier inoxydable dont le poli miroir et le revêtement coloré translucide donnent l’illusion que l’oeuvre a été réalisée en gonflant un petit objet en porcelaine. L’œuvre dialogue avec une série d’objets en forme d’oiseaux, comme des appeaux, des épis de faitage et d’autres petites pièces décoratives.

Après « Un génie sans piédestal, Picasso et les arts et traditions populaires » ou « Jean Dubuffet, un barbare en Europe », « Jeff Koons Mucem » s’inscrit dans la série des expositions du musée consacrée aux passeurs, ces grands artistes qui donnent sens aux sociétés qu’ils observent.

— Commissaires : Elena Geuna, commissaire d’exposition indépendante, Emilie Girard, conservatrice en chef du patrimoine, directrice scientifique et des collections du Mucem — Scénographe : Pascal Rodriguez — Partenaires : avec le soutien de la Caisse d’Epargne CEPAC, de la fondation PwC France et Afrique Francophone et d’Interxion Cette exposition bénéficie du prêt exceptionnel de vingt oeuvres de Jeff Koons par Pinault Collection.

Du lundi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le vendredi et le samedi jusqu’à 21h
Le premier samedi du mois, nocturne gratuite de 17h à 21h
Fermeture le mardi et le 1er mai.

Un billet unique pour toutes les expositions. En raison de la situation sanitaire, la réservation est obligatoire en ligne ou sur place.
Plein tarif : 14€
Tarif réduit : 10€

Gratuit après 16h pour les porteurs de la carte Super Cercle.